fbpx

Fintech, DSP2 et l’avenir des banques, l’avis de Dunforce

14 Nov, 2017 | Entreprise

Les banques ont elles un avenir face aux Fintechs ? Tel est le sujet des 1ères assises des technologies financières, organisées par l’agence Aromate.

Les intervenants étaient de tout premier plan, avec le Ministre de l’Economie Bruno Lemaire, la députée Laure de la Raudière, la députée européenne Éva Kaïlí, des institutions comme l’AMF, la CNIL… Dunforce était également présent, pour partager son point de vue, celui d’une Fintech, partenaire de banque comme la BNP. Voici les grandes lignes de l’intervention d’Alban Sauvanet, CEO de Dunforce, lors de la table ronde sur les enjeux de la DSP2.

L’offre de service Dunforce

Dunforce une FinTech basée en France et en Espagne, financée par l’opérateur télécom Telefónica. Nous résolvons le problème auquel fait face la plupart des entreprises, celui de se faire payer les factures à temps. Nous aidons les entreprises à encaisser ces créances en leur offrant 2 modules :

Un module d’automatisation pour la collecte et la relance des factures ;

Un module de prédiction des risques sur les prochaines factures (délais de paiement, etc.), à partir de la donnée que nous récupérons sur l’ensemble du processus, de l’envoi au paiement et à la réconciliation des comptes. Les algorithmes et le machine learning nous permettent ensuite d’adapter le module d’automatisation.

La DSP2 est porteuse dans la démarche des Fintech

Notre démarche se découpe en 4 étapes où la DSP2 a un rôle essentiel et presque fondateur. Elle va vraiment remettre à plat l’ensemble des choses, et surtout, nous donner accès à un élément clé : la donnée.

Sur l’envoi de la facture : la dématérialisation va nous permettre de récupérer les données digitales, et pourquoi pas vérifier les comptes bancaires.

• Sur la relance de la facture : les délais sont déjà bien encadrés aujourd’hui.

• Sur l’encaissement : aujourd’hui, une entreprise a le choix entre le prélèvement (mais le client n’a pas la main dessus) ou le virement (mais le fournisseur n’a pas la main dessus). La DSP2 va permettre d’initier l’ensemble de la démarche de paiement dans un schéma nettement plus fluide et tracé entre le fournisseur et le client.

• Sur la réconciliation des comptes : aujourd’hui, celle-ci est manuelle dans quasiment 100% des entreprises. Après avoir initié et récupéré la donnée de paiement, nous allons être en mesure d’aller au bout de la démarche pour être encore plus fluide et agréger davantage de données.

 

Le paiement en soi, vu par une banque, c’est juste un acte. Vu par notre outil, c’est tout un processus complet, d’une commande jusqu’à son encaissement.

Un changement de mentalité dans les banques face aux Fintechs

Dunforce agrège différentes FinTech et des banques. La DSP2 peut changer la donne. Avec la BNP, nous développons actuellement une suite Invoice to Cash, selon une méthode agile, basée sur des rendez-vous et des livrables réguliers, digne d’une start-up. Nous rencontrons toutes les grandes institutions. La DSP2 a créé un appel d’air : les FinTech collaborent avec les banques, et celles-ci apprennent à collaborer avec les FinTech.

« Nous serions ravis d’avoir des sandbox »

Nous sommes ravis de ces opportunités réglementaires. Les banques sont de vrais partenaires. Mais il y a encore des freins.

• En Grande-Bretagne, la FCA (Financial Conduct Authority) a pris en main ces opportunités de manière impressionnante. Aujourd’hui, tout le monde peut collaborer avec les banques.

• En France, c’est peut-être un peu plus lent. Il demeure des obstacles techniques, administratifs ou réglementaires. Avant tout, c’est un problème culturel. Nous serions ravis d’avoir des bacs à sable pour jouer avec des données, les tester, imaginer de nouveaux services dans notre offre. Et ce n’est pas le cas. Nous avons vu toutes les banques, et même si des offres existent, il faut réussir à trouver la bonne personne dans la banque qui connaît l’API qu’on pourrait utiliser...

 

Pour en savoir plus sur Dunforce, cliquez ici !

 

E-BOOK : Comment définir une stratégie de recouvrement innovante ?


Articles qui peuvent vous intéresser:

La sécurité de vos données est au coeur de nos préoccupations

Chez Dunforce, nous prenons la sécurité de vos informations très au sérieux. Toutes les données que nous stockons sont cryptées grâce à des algorithmes ultra performants.

ADRESSE

5 Allées de Tourny
33000 Bordeaux, France
Tél: +33 9 723 723 70

CHOISIR VOTRE LANGUE