fbpx
Fabien Keller : “Nous cherchons chaque jour à hacker notre croissance à travers des solutions originales et gratuites.”

23 Mai, 2017 | Entreprise, Trésorerie

Dans le cadre de notre série d’entretiens avec des chefs d’entreprises et directeurs financiers autour des sujets de la croissance et sa structuration, nous interviewons cette semaine Fabien Keller, CEO de Birdycent.

 

Pouvez-vous nous présenter Birdycent ?

Les banques ont de plus en plus de difficultés à séduire les épargnants pour plusieurs raisons :

  • Pas de pédagogie à l’épargne
  • Les taux rémunérateurs sont au plus bas
  • Aucune gamification dans les méthodes de collecte
  • Les solutions actuelles ne fonctionnement pas avec les « petits revenus ».

Notre mission est d’aider les banques à collecter à nouveau, auprès de leurs clients qui n’épargnent pas ou plus. Nous développons, améliorons et validons des algorithmes d’épargne auprès de plus de 10 000 personnes qui utilisent notre application mobile gratuite Birdycent.

Par exemple, notre produit d’appel permet de détecter n’importe quelle dépense et propose d’arrondir la somme payée à l’euro ou à la dizaine d’euros supérieure.

Notre application mobile est disponible depuis un peu plus d’un an maintenant. Nous sommes également en cours de signatures auprès de plusieurs établissements bancaires.

Pouvez-vous nous présenter votre équipe en disant quelques lignes sur le rôle de chaque membre dans l’entreprise ?

Nous sommes une équipe de trois personnes dont deux co-fondateurs : Fabien Keller (CEO) et Julien Mortuaire (CTO). Clément Flinois nous a rejoint il y a maintenant un an et est notre COO.

Fabien est en charge du développement business de l’entreprise, de la communication et de la stratégie. Julien est en charge de l’ensemble du développement technique et accompagne Fabien dans la stratégie de Birdylabs. Clément est en charge de l’innovation et du rapport aux utilisateurs.

Qu’est-ce qui a amené votre croissance ?

Nous avons acquis nos 10 000 premiers utilisateurs principalement grâce à de la croissance organique et quelques parutions presse. Épargner l’arrondi à l’euro supérieur de ses dépenses est une solution simple à comprendre, ludique et indolore. Nous avons séduit nos utilisateurs de cette manière.

Concernant cette croissance, est-ce qu’il y a des challenges qui sont apparus au niveau des équipes ?

Bien sur ! Nous avons appliqué plusieurs nouvelles de méthodes de travail, à la fois côté « market » et côté « management ». Nous avons également beaucoup appris de chacun. Nous sommes cependant encore une petite équipe : nous innovons dans nos méthodes de communication et nous cherchons chaque jour à « hacker » notre croissance à travers des solutions originales et gratuites.

Avez-vous des indicateurs (KPI) particuliers ? Ont-ils été utiles et ont-ils évolués ?

> 10 000 personnes inscrites au service en un an sans avoir dépensé un seul euro en communication.
> Plusieurs centaines de milliers d’euros d’épargne collectés via notre application mobile Birdycent.
> Plusieurs clients en cours de signature.
> Très bonne rétention, le taux de « churn » est très faible.

Quelles innovations (technologie ou usage) pourraient transformer votre activité dans les prochaines années ?

L’apparition de la loi DSP2 est une aubaine pour nous : elle facilite nos discussions avec les acteurs bancaire et nous permet d’élargir notre vision produit et stratégique.
Par exemple, nous pourrions envisager le transfert d’argent de compte-à-compte plutôt qu’une sortie des fonds vers un compte de cantonnement externe. Les bénéfices sont simples : réduction massive des coût de fonctionnement et meilleure expérience utilisateur.

Quelle est votre vision pour votre activité dans les prochaines années ?

Nous souhaitons nous déployer en Asie l’année prochaine. Un pari risqué ? Nous le prenons !

Articles qui peuvent vous intéresser:

Le risque client est prévisible

Le risque client est prévisible

Les clients sont la raison d’être d’une entreprise, tous les moyens sont ainsi mise en oeuvre pour un bon développement...

Pourquoi Dunforce ? Pour favoriser la confiance, l’élément clé de l’économie. Les entreprises conçoivent, produisent, vendent, et attendent d’être payé. Elles prêtent plus d’argent à leurs clients que les banques ! Et avec près de 50 % des factures payées en retard, c’est une source de défiance pour toutes les entreprises. Avec sa solution, Dunforce restaure ce lien fondamental de confiance.

ADRESSE

5 Allées de Tourny
33000 Bordeaux, France
Tél: +33 9 723 723 70

CHOISIR VOTRE LANGUE
© Dunforce 2020

Made in Bordeaux, Barcelona & San Francisco